Les meilleurs albums de 2016 – Groupes anglophones Made In Canada

Top 20 – Groupes anglophones (Made in Canada)

 

Seconde partie des meilleurs albums de l’année dans la catégorie des groupes anglophones, et cette fois-ci, on se penche sur les formations canadiennes. Il y en a eu de bons albums au Canada en 2016! On n’a qu’à penser à The Strumbellas, July Talk, The Tragically Hip, Arkells, Wintersleep et surtout le groupe White Lung, qui a attiré l’attention de la presse internationale et qui se retrouve dans la plupart des revues de l’année 2016. Évidemment, le Québec nous propose aussi une forte représentation musicale avec une scène québécoise et montréalaise toujours florissante. La variété est au rendez-vous avec un bel éventail de genres passant des groupes comme Fjord, Groenland, Plants and Animals, The Besnard Lakes aux formations plus rock comme The Damn Truth, Suuns, Les Deuxluxes et Sam Roberts Band.

Malheureusement, lorsque vient le temps de faire les revues annuelles, les grands magazines internationaux semblent souvent ignorer ou presque la colonie artistique du Canada, à quelques exceptions près. Le site Caissedeson est un portail francophone à l’affût de la musique de tous les genres et se fait par conséquent un devoir (et un plaisir!) d’accorder de l’importance à nos talents d’ici. Vous trouverez plus bas la liste complète de mon Top 20 « Groupes anglophones Made in Canada». La suite demain avec la portion « Albums musique lourde ».

 

#1- White Lung – Paradise

Le groupe vancouvérois White Lung, qui nous avait habitué à du matériel punk furieux, prend ici un virage plus pop qui réussit à séduire sans perdre de mordant. La chanteuse Mish Barber-Way, le guitariste Kenneth William et la batteuse Anne-Marie Vassiliou s’unissent cette fois avec le réalisateur Lars Stalfors (Cold War Kids, Health) pour produire l’album Paradise, une collection de pièces énergiques oscillant entre pop-punk, rock et ballade qui flirte avec la cold-wave. Avec des chansons toutes très dynamiques, des sonorités très denses, la voix de la chanteuse moins éraillée et mise de l’avant, la formation se fait plus accessible avec des mélodies efficaces et actuelles. En 28 minutes, White Lung nous dégaine des compositions foudroyantes, des rythmiques intenses et des pièces assez directes qui nous font taper du pied. Une potion musicale qui trouve l’équilibre entre la pop mélodique et le punk hardcore!

White Lung - Paradise
White Lung – Paradise

 

#2- The Strumbellas – Hope

Probablement l’album feel-good de l’année, Hope est ce genre de disque qui se laisse facilement apprécier dès les premières pièces. Au début de l’année 2016, le groupe torontois était peut-être encore méconnu du grand public, mais avec des chansons rassembleuses et accrocheuses qui s’inscrivent parfaitement dans la tendance folk pop du moment, les fans de Of Monsters And Men, The Lumineers ou Mumford & Sons ont vite fait de remarquer cette formation canadienne. Les extraits Spirits et Shovels & Dirt, qui ont tourné d’ailleurs sur plusieurs radios, auront rapidement convaincu les amateurs du genre. Un album qui va dans plusieurs directions, optant pour des sonorités folk-rock-country nappées par des instrumentations électroniques. Des mélodies efficaces qui restent en tête et des refrains fédérateurs qui se chantent en chœur, la proposition des Strumbellas a tout pour plaire.

The Strumbellas - Hope
The Strumbellas – Hope

 

#3- July Talk – Touch

La formation rock torontoise July Talk est de retour avec un deuxième disque franchement réussi qui transmet bien l’énergie du groupe sur scène. Le quintet gagne en envergure avec ce second album qui se veut plus dansant et rythmé et qui renforce l’image de symbiose entre les deux chanteurs Peter Dreimanis et Leah Fay. La voix grave de Dreimanis et le ton reconnaissable de Fay semblent avoir trouvé leur juste dose pendant que les pièces se sont dynamisées avec des mélodies plus accrocheuses. Un album qui touche aux sonorités disco, au style garage-rock et à la pop musclée, puis à l’inverse, des chansons plus douces, subtiles et poignantes qui nous démontrent toute l’étendue du talent de composition du groupe. Le disque qui permettra sans doute à July Talk de s’affirmer sur la scène internationale.

July Talk - Touch
July Talk – Touch

 

#4- The Tragically Hip – Man machine poem

Une année 2016 riche en émotions pour la formation canadienne The Tragically Hip qui lançait son 14e album et qui a aussi attiré l’attention alors qu’on apprenait que Gord Downie était atteint d’un cancer au cerveau incurable. Difficile d’écouter ce nouvel opus sans ressentir de la tristesse, mais il faut savoir que le disque a été enregistré avant que Gord Downie ne soit informé de son état de santé par son médecin. Une création alors peut-être prémonitoire quand on s’attarde à la profondeur des textes et l’émotion dans la voix du leader. Des sonorités chaudes, une réalisation soignée, des mélodies réconfortantes et surtout finement composées font de Man machine poem, une œuvre riche et complète. Un album introspectif et sans trop d’artifices qui sort du format “rock canadien” habituel. Une belle conclusion pour un groupe qui a marqué la musique canadienne et un émouvant chant du cygne pour ce chanteur d’exception. Chapeau Gord Downie!

The Tragically Hip- Man machine poem
The Tragically Hip – Man machine poem

 

#5- Suuns – Hold/Still

Le groupe le plus fascinant du art-rock canadien est de retour avec un troisième album intitulé Hold/Still. Le disque nous propose de ambiances électro-rock sombres, des pièces lentes et minimalistes qui culminent souvent dans un crescendo luxuriant. Les basses vrombissantes et les claviers analogiques amènent beaucoup de rondeurs aux textures sonores tandis que les guitares apportent une tension frénétique qui nous garde en haleine. Des pièces majoritairement mélancoliques et des ambiances atmosphériques qui nous plongent dans un univers sophistiqué à travers des pièces d’une grande richesse sonore. Un judicieux mélange de sons organiques, d’harmonies modernes et de voix transcendantes où simplicité et complexité se conjuguent à merveille. Un disque gris et froid, intrigant et bouleversant à la fois!

Suuns - Hold/Still
Suuns – Hold/Still

 

Voici les positions 6 à 20 de notre palmarès des meilleurs albums de 2016 – Groupes Made In Canada :

 

Aussi disponible :

Les meilleurs albums de Noël de 2016

Les meilleurs albums de 2016 – Artistes féminines anglophones

Les meilleurs albums de 2016 – Artistes masculins anglophones 

Les meilleurs albums de 2016 – Groupes anglophones internationaux

 

À venir dans le prochain jours dans la série des #16Tops2016 :

Les meilleurs albums de 2016 – Musique lourde (Hard Rock, Métal, Punk…) (20 DÉCEMBRE)

Les meilleurs albums de 2016 – Albums francophones  (21 DÉCEMBRE)

Les meilleurs albums de 2016 – Jazz / World / Instrumental et autres    (22 DÉCEMBRE)

Les meilleurs DVD de 2016 – Films (québécois et internationaux) (23 DÉCEMBRE)

Les meilleurs DVD de 2016 – Téléséries et documentaires (24 DÉCEMBRE)

Les meilleurs DVD de 2016 – En spectacle (Musique et humour) (25 DÉCEMBRE)

Les meilleurs albums de 2016 – Bandes sonores / Compilations   (26 DÉCEMBRE)

Les meilleurs albums de 2016 – Hip-Hop Francophone  (27 DÉCEMBRE)

Les meilleurs albums de 2016 – Hip-Hop Anglophone    (28 DÉCEMBRE)

Les meilleurs albums de 2016 – Electronica (downtempo, electro-pop…) (29 DÉCEMBRE)

Les meilleurs albums de 2016 – Electro (house, electro, techno…)   (30 DÉCEMBRE)

 

Aussi disponible dans la grande revue de l’année 2016 : 

Les meilleurs vidéoclips de 2016 – Artistes québécois (31 décembre)

Les meilleurs vidéoclips de 2016 – Artistes internationaux (31 décembre)

Les évènements et les déceptions de l’année 2016 (Spectacles / moments marquants)

Les plus belles et les pires pochettes d’albums de 2016 * (SCP)    ( 3 JANVIER)

 

mosaic-totale-albums-best-of-2016-sign

 

 

À propos F. Valenti & V. Morin

Deux mordus de musique, de télé et de spectacles dans tous les sens du terme. À la conquête des festivals et autres événements mondains!