Festival des Bières du Monde de Saguenay : retour en images sur l’édition 2017

 

À peine remis du Festival d’été, voilà qu’on a déjà renoué avec le bonheur de voir des bons shows au cours du weekend. C’est du côté de la fabuleuse région du Saguenay – Lac-Saint-Jean que le destin nous a menés dans les derniers jours, plus particulièrement à Chicoutimi, où se tenait du 20 au 23 juillet la 9e édition du Festival des Bières du Monde. La place parfaite pour découvrir d’excellentes bières, voir beaucoup (vraiment beaucoup!) de monde et assister à des spectacles, le tout sur le très beau site de la zone portuaire. De quoi rendre tout le monde heureux finalement!

Au rayon spectacles, l’événement a joué la carte de la variété avec deux propositions distinctives sur la grande scène TC en soirée. Ainsi, le vendredi, les festivaliers ont eu droit à la première visite en sol saguenéen de la formation canadienne Metric. Le public a réservé un accueil plus que chaleureux à la bande de la magnétique Emily Haines qui a semblé sous le charme et a affirmé que ce passage dans la région ne serait pas leur dernier. Les pièces indie rock envoûtantes du groupe ont vite fait de rallier les spectateurs présents et ont su installer une ambiance festive et magique sur le site. Une bien belle soirée qui s’est terminée au son du succès Breathing Underwater que la foule reprenait en chœur.

 

Voici nos photos de la soirée.

 

Le samedi, le beau temps était officiellement de la partie et tout au long de la journée, les amateurs de houblon ont pu trouver satisfaction dans la vaste offre de produits effervescents disponibles sur le site. Le festival s’inscrit parmi les plus importants événements brassicoles au Québec et sa popularité ne se dément pas. Mention spéciale aux nombreux « food trucks » installés sur place ; de la cuisine de rue variée et satisfaisante qui a su combler notre côté gourmand.

Alors que le soleil et le mercure amorçaient leur descente (oui, il a fait plutôt froid ce weekend au Saguenay), le groupe baieriverain As One Man est monté sur la scène Bell et a réchauffé la foule en à peine quelques chansons. Les cinq musiciens originaires de la région se produisaient en territoire conquis alors que de nombreux fans étaient réunis pour assister à cette performance et semblaient déjà familiers avec les pièces de l’album Coming Up Roses paru en mai dernier. Le punk rock d’As One Man est accessible par ses accents pop, mais sait demeurer consistant par son sens mélodique et ses sonorités rock qui peuvent parfois rappeler les Foo Fighters, The Killers ou même Weezer à la bonne vieille époque du Blue Album. Un produit musical régional de grande qualité qui a tout pour conquérir les mélomanes du Québec et même d’ailleurs.

 

Voici nos photos de leur prestation et du site.

 

On a ensuite bifurqué vers le site de la grande scène où une file imposante se dressait. On doit reconnaître la popularité de la musique lourde au royaume du Saguenay alors que plus de 5000 personnes étaient présentes pour cette ultime soirée de concert qui a été plutôt survoltée. En ouverture, le groupe torontois The Flatliners a servi une bonne dose de punk rock robuste à la foule qui gagnait en importance de minute en minute. La formation ontarienne sévit depuis maintenant quinze ans et les connaisseurs du genre se réjouissaient de son passage à Chicoutimi. Puis, à 22h00, ce fut au tour de SUM 41 de soulever la foule du Festival des Bières du Monde. Malgré la fraîcheur ambiante, les festivaliers étaient bien réchauffés et dès le coup d’envoi marqué par The Hell Song et une pluie de confettis virevoltants, le ton était donné : on aurait droit à un vrai gros party! Menée de main de maître par Deryck Whibley et ses complices, cette soirée sous le signe du plaisir et de l’intensité a su combler les fans invétérés comme les curieux qui voulaient simplement s’amuser.

 

Voici nos photos de la soirée.

 

Bravo à l’organisation du Festival des Bières du Monde pour cette belle édition et merci de nous avoir reçus! Cheers!

 

 

 

À propos F. Valenti & V. Morin

Deux mordus de musique, de télé et de spectacles dans tous les sens du terme. À la conquête des festivals et autres événements mondains!