FEQ Jour 9 : La puissance de Metallica

 

Depuis son début la semaine dernière, la 50e édition du Festival d’été de Québec a su créer des moments musicaux marquants et des soirées festives inoubliables pour tous ceux qui y ont participé. Le temps file vite, on est déjà vendredi, mais rassurez-vous, la fête n’est (vraiment) pas finie puisque le FEQ s’apprête à nous faire vivre l’une de ses soirées les plus intenses.

 

Caissedeson recommande…

Metallica – Scène Bell (21h00)

On le sait, chaque fois que la troupe de Metallica débarque en ville, c’est tout un événement! Le succès monstre que connaît le groupe métal californien depuis de très nombreuses années dans la capitale est incontestable. Alors que certains artistes de calibre international peinent à vendre des billets pour leurs spectacles, la bande de James Hetfield remplit l’amphithéâtre de Québec deux soirs plutôt qu’un. C’est aussi lors de son dernier passage sur les plaines en 2011 que le Festival d’été avait affiché complet, exploit qui a d’ailleurs été répété cette année. On annonce beau et chaud dans la ville aujourd’hui, gageons qu’une foule des plus imposantes s’emparera des environs des plaines pour être aux premières loges de ce concert qui sera sans doute aussi puissant que marquant.

En 2016, après une attente de huit ans, la patience des fans a été récompensée par un retour en force de la formation qui semble être de nouveau maître de son art. Hardwired…To Self-Destruct  (lire notre critique) nous offre un voyage dans le temps à travers les différents styles que le groupe a utilisés, dont des structure caractéristiques des premiers longs jeux et une réalisation se rapprochant du célèbre Black Album. Ce retour aux sources et aux compositions rapides se fera certainement sentir sur scène, doublé par l’intensité des plaines et l’amour inconditionnel des fans québécois pour ce groupe culte.

Entre 21h00 et 21h30 (car on envisage devancer le concert), ce sera l’heure fatidique : Metallica sera là, pour ce qui sera probablement l’un des plus grands évènements jamais vus à Québec. Les organisateurs du FEQ nous affirme que la configuration du site permet maintenant d’accueillir plus de spectateurs qu’au dernier passage du groupe en 2011 alors que le site avait du être fermé en raison d’une foule trop imposante. On a bien hâte de voir les photos aériennes de tout ça demain matin!

Des centaines de milliers de fans sur la planète, plus de cent millions d’albums vendus en carrière et des dizaines de succès qui nous ont marqués depuis les années 80, ce sont des monstres sacrés de la musique qui nous visitent ce soir. Que vous soyez devant ou derrière la scène, la décharge d’énergie sera puissante et la soirée mémorable. À tous, bonne soirée, profitez-en comme il se doit (mais ne laissez pas toutes vos bonnes manières au vestiaire…) Metallicaaaaaaaa!

 

Nos autres suggestions en vrac

Metalord et Voivod - Scène Bell

Bien sûr, il y a d’autres spectacles offerts sur les différents sites du Festival, mais il semble que pour 99% des gens, les plaines d’Abraham seront la destination ultime à atteindre pour ce soir. La scène Bell commencera à trembler dès 19h00, alors que le groupe de Québec Metalord ouvrira cette soirée de bal du rock métal. Ensuite, à 20h00 ce sera le légendaire groupe de Jonquière Voivod qui représente fièrement la culture métal canadienne partout à travers le monde depuis le début des années 80. Un groupe qui a même influencé Metallica aux dires de ses membres. Un choix de première partie totalement cohérent qui saura plaire aux citoyens de « Québec rock city ».

 

The Strumbellas, Groenland et Harfang – Scène Loto-Québec

Si l’idée d’une messe métal ne vous plaît pas trop, vous avez une belle alternative du côté du parc de la Francophonie où l’on donnera dans la pop indie et le folk rock. Dès 19h00, on aura droit au groupe de Québec Harfang qui s’amène avec son rock indie aux ambiances atmosphériques arrangées en toute simplicité et livré avec une profondeur désarmante. Suivront les Montréalais de Groenland qui nous proposent des pièces très créatives avec une touche pop orchestrale où se côtoient les sons organiques et les sonorités électros sous la voix puissante de la chanteuse Sabrina Halde.

En 2016, nul doute que la formation canadienne The Strumbellas avait fait bonne impression auprès des mélomanes de Québec lors de ses deux concerts au FEQ. On avait pu sentir que les membres étaient véritablement tombés en amour avec le public de la capitale et que le retour du groupe à Québec se ferait imminent. La bande torontoise est maintenant beaucoup plus connue du grand public et ses chansons rassembleuses et accrocheuses devraient encore une fois marquer des grands moments ce soir au Pigeonnier.

 

Simon Kearney – Scène Fibe Cœur du FEQ (18h30)

Pour ceux qui soupent au Cœur du FEQ, on vous conseille le spectacle de l’auteur-compositeur natif de L’Ancienne-Lorette Simon Kearney. Des influences qui pigent dans le rock, le folk et le blues, des textes bien ficelés et des pièces variées et originales. Le jeune artiste nous offre des compositions intelligentes et fait preuve d’une maturité musicale impressionnante.

 

 

À propos F. Valenti & V. Morin

Deux mordus de musique, de télé et de spectacles dans tous les sens du terme. À la conquête des festivals et autres événements mondains!