FEQ Jour 8 : Donne-moi un Beck!

 

Cette 51e édition du Festival d’été de Québec file à vitesse grand V alors que l’on court les spectacles avec plaisir et assiduité depuis une semaine déjà. On puise donc dans nos réserves d’énergie parce que c’est pour nous ce soir l’un des moments les plus excitants du FEQ alors qu’on verra enfin Beck!  Voici toutes nos recommandations à suivre pour vivre le jeudi le plus musical qui soit.

 

Caissedeson recommande…

 

Girls in Hawaii | Phoenix | Beck – Scène Bell

C’est un programme musical à consommer dans son entièreté qu’on nous sert sur les plaines ce soir alors que les genres et sonorités des différents artistes proposés se suivront et s’entremêleront avec cohérence et élégance. Ne vous privez donc pas de faires de belles découvertes et arrivez tôt sur place! En entrée, dès 19 h, on savourera la pop indie à la fois bien rythmée et planante de la formation belge Girls in Hawaii. On poursuivra ensuite la fête avec un groupe qu’on adore et qu’on a bien hâte de voir pour une première fois à Québec : Phoenix! Bien que la création du quatuor français remonte aux années 90, c’est plutôt dans les années 2000 que leur musique a traversé les frontières et séduit le public hors de l’Hexagone. Joyeux mélange d’indie pop coloré de rock ou d’électro au fil de leurs différents albums, leur matériel se fait moderne et accessible tout en étant de grande qualité. On a un faible pour l’album Wolfgang Amadeus Phoenix paru en 2009 qui s’écoute toujours aussi bien presque dix ans après sa sortie et qui contient probablement les titres les plus connus du groupe.

 

En pièce de résistance, à 21 h 30, on a rendez-vous avec celui que l’on a le plus hâte de voir sur la grande scène des plaines : Beck! Au cours des 25 dernières années, cet artiste d’exception a su se réinventer et repousser les limites de sa créativité en explorant une myriade de styles musicaux. Si c’est le célèbre titre “Loser” qui l’a révélé au monde en 1994, le Californien a su depuis se démarquer avec brio par son éclectisme, passant du folk à la pop ludique au funk endiablé et aux orchestrations riches et travaillées. On s’attend à une prestation colorée qui devrait combler les vrais mélomanes (jeunes et moins jeunes) et qui pourrait recréer la même magie qui régnait lors de la venue de Gorillaz l’an dernier.

 

Nos autres suggestions en vrac

 

Machine Gun Kelly – Scène Loto-Québec

Le rappeur américain, qui fait dans le hip-hop bien mordant, mais qu’on a vu aussi dans nos écrans (notamment dans la série Roadies qu’on avait bien aimé), viendra nous montrer de quel bois il se chauffe, à 21 h 20.

 

Birds of Bellwoods – Scène Fibe

On avait attrapé la performance de ce quatuor torontois en fin de soirée, lors de la dernière édition et il nous avait charmés avec leur folk rock entraînant. Passez donc par le coeur du FEQ à 18 h 30 pour les voir à l’oeuvre.

 

 

 

À propos Valérie Morin

Passionnée de musique, d’arts, de mode et de mots...