FEQ Jour 6 : sous le charme de Phantogram

 

On a encore beaucoup de bons choix devant nous pour cette sixième journée du Festival d’été et une fois de plus, on devra prendre l’option de butiner les différentes scènes pour profiter au maximum de cette belle proposition musicale.

 

Caissedeson recommande…

Phantogram – Impérial Bell (21h00)

Le duo américain Phantogram est de retour dans la capitale, trois ans après son passage dans le cadre de l’une des soirées ElectroFEQ de l’édition 2014. Le tandem formé de Sarah Barthel (claviers) et Josh Carter (guitares) trouve sa voix dans des pièces indie enjolivées d’accents pop et électroniques. On passe facilement des mélodies planantes raffinées aux sonorités rock parfois plus brutales, le tout étant toujours mis en valeur avec élégance par la voix enveloppante de Sarah Barthel. Aussi beaux que talentueux, les deux musiciens savent nous transporter dans leur périple musical qui hypnotise tout en faisant taper du pied. Ils comptent plusieurs fans à Québec, donc il devrait y avoir bien du monde prêt à écouter et danser du côté de l’Impérial ce soir.

Et si vous le pouvez, restez donc sur place pour savourer la performance du groupe canadien Arkells qui sera sur scène à 23h30. La formation a offert une prestation des plus convaincantes hier au Pigeonnier et son spectacle en salle ne devrait en rien sacrifier l’énergie et l’efficacité musicale déployée sur scène. À voir!

 

 

Lisa LeBlanc (carte blanche) – Scène Bell (20h00)

On l’aime pour sa fougue, son authenticité et ses talents indéniables d’auteure et de musicienne. En quelques années à peine, Lisa LeBlanc s’est taillé une place de choix dans le paysage culturel québécois et a su rallier autant le public que la critique. C’est donc tout à fait logique qu’on accorde à l’artiste acadienne un spectacle carte blanche qui fera briller son univers folk rock sur la scène des plaines ce soir. Pour l’occasion, elle s’adjoint les services du guitariste des Hôtesses d’Hilaire, du mythique groupe métal québécois Voivoid et… de ses tantes et de sa maman pour créer un vrai party de famille. On prévoit une soirée musicale consistante pendant laquelle votre vie ne sera définitivement « pas de d’la marde » pour reprendre le texte de sa célèbre chanson.

 

 

On souligne aussi la présence à l’affiche du groupe culte de Québec, Les Goules, qui partira le bal dès 19h00. Toujours menée par Keith Kouna, la formation est de retour et nous amène dans son univers rock brut et éclaté, dans tous les sens du terme. Enfin, en tête d’affiche de la soirée, les Cowboys Fringants seront sur scène à 21h30 et devraient aussi rallier bon nombre de festifs sur le site avec un spectacle ludique concocté spécialement pour l’occasion. Du gros fun à l’horizon pour tous ceux qui seront sur les plaines ce soir.

 

 

 

Nos autres suggestions en vrac

Migos – Scène Loto-Québec (21h20)

Ce trio originaire d’Atlanta qui fait dans le hip-hop a été révélé au public par son succès Versace en 2013 et cumule depuis plusieurs collabos avec les artistes pop et hip-hop de l’heure. Son plus récent album nommé Culture est paru en début d’année et déjà, les vidéoclips de certaines des pièces (T-Shirt, Bad and Boujee, Call Casting) cumulent plusieurs dizaines de millions de visionnements qui témoignent de la popularité de Quavo, Offset et Takeoff. Un public jeune et friand du genre doit attendre impatiemment cette soirée.

 

 

À propos F. Valenti & V. Morin

Deux mordus de musique, de télé et de spectacles dans tous les sens du terme. À la conquête des festivals et autres événements mondains!