FEQ Jour 11 : Finale rock épique signée Muse

 

Les derniers jours ont filé à vitesse grand V dans la capitale : des bons shows (Gorillaz hier soir!), du beau temps, vraiment beaucoup de monde et cette énergie unique qui s’empare de la ville et qu’on aime tant… Enfin, comme toute bonne chose a une fin, nous voilà déjà rendus au chapitre final de la 50e édition du Festival d’été de Québec. En cette ultime soirée de spectacles, voici donc ce qui retient notre attention.

 

Caissedeson recommande…

Muse Scène Bell (21h00)

C’est aux bons soins du célèbre trio britannique que l’on confie la foule des plaines d’Abraham en conclusion de l’édition 2017 du FEQ. Le talentueux chanteur / guitariste / pianiste Matthew Bellamy et ses comparses Chris Wolstenholme (bassiste) et Dominic Howard (batteur) ont l’habitude des grandes scènes, donc l’ampleur du site ne devrait pas trop les déstabiliser. Ajoutez à cela leurs pièces rock grandioses aux influences progressives, des orchestrations riches, quelques emprunts à l’électronique et le déploiement visuel imposant auquel le groupe nous a habitués et tous les ingrédients sont réunis pour que les festivaliers en aient plein la vue et les oreilles. Petit retour dans le temps : c’est en 1999 que la formation a fait paraître son premier album, Showbizz, mais la reconnaissance prendra quelques années à traverser l’Atlantique, jusqu’en 2003 en fait, avec la sortie de l’album Absolution. Depuis, chaque nouveau disque rallie des fans de plus en plus nombreux (ils ont vendu plus de 30 millions d’albums à ce jour) et chaque passage du groupe dans la Vieille Capitale est synonyme de succès (ils ont facilement rempli le Centre Vidéotron deux fois plutôt qu’une à l’hiver 2016). En salle, les performances du groupe sont appuyées par des éléments visuels impressionnants dans une mise en scène aussi imposante qu’impeccable. On est donc impatient de voir ce à quoi on aura droit ce soir alors que la musique de Muse prendra tout son sens sur les plaines. La table est mise pour une finale de festival inoubliable!

 

 

Nos autres suggestions en vrac

Beyries – Scène Loto-Québec (19h00)

Un début de soirée tout en douceur vous est proposé au Pigeonnier avec la prestation de l’auteure-compositrice-interprète Amélie Beyries (prononcé Bérice). Celle qui nous proposait en février dernier son premier album intitulé Landing, une oeuvre douce, puissante et touchante, livrera ses chansons profondes et ses mélodies poignantes qui devraient séduire les sens des festivaliers qui seront rassemblés au Parc de la Francophonie ce soir.

 

 

Ben l’Oncle Soul – Scène Hydro-Québec (21h10)

Une performance à la groove aussi efficace qu’irrésistible qui saura délier les pieds et les hanches de la foule de Place d’Youville. Impossible de résister au soul sympathique de l’artiste français Ben l’Oncle Soul qui illuminera musicalement cette soirée.

 

 

Peu importe où vous mèneront vos goûts, vos pas ou vos oreilles, on vous invite à profiter au maximum de cette dernière soirée de célébrations alors que le coeur de Québec battra encore pour quelques heures au rythme de la musique.

 

Bon dimanche soir!