Alexisonfire et Atreyu au FEQ – Retour en images

 

Le destin a fait qu’on ne saura jamais comment se serait déroulé le samedi soir initialement prévu à la programmation 2018 du FEQ. Mais la chance, elle, a fait en sorte qu’on a tout de même droit à une soirée musicalement imposante sur les plaines ce soir avec des prestations de haut calibre qui ont su combler les fervents de musique lourde.

Dès le début de sa performance, entamée avec Becoming The Bull, le groupe californien Atreyu a fait grimper l’intensité de cette soirée où même le ciel gris et l’atmosphère sombre semblaient s’accorder au programme musical à venir. Les musiciens n’ont pas ménagé la foule qui s’est déchaînée, entre autres lorsqu’ils ont entamé leur reprise du hit de Bon Jovi, You Give Love A Bad Name, de quoi faire passer la version originale pour une berceuse. Combinez l’amour de Québec pour le métal et pour Bon Jovi, c’était marquer des points à coup sûr. Ce fut une prestation relativement courte (45 minutes), mais efficace et bien remplie pour Atreyu.

La nouvelle tête d’affiche de cette soirée, la formation canadienne Alexisonfire, est montée sur scène à 21 h 30 précisément et les retrouvailles avec le public de la capitale ont été mémorables. Le groupe a lancé les hostilités avec l’excellente Young Cardinals et on a rapidement constaté que les fans étaient nombreux sur place, se faisant entendre et scandant les paroles avec conviction. Le choix des pièces livrées nous a menés à travers les différents albums du groupe, nous permettant d’apprécier l’alliage si distinctif de la voix mélodieuse de Dallas Green à celle furieuse et brute de George Pettit. Alors que la soirée s’est conclue au son de Accidents et Happiness by the Kilowatt et que le groupe soulignait l’aspect inattendu voire improbable de ce spectacle qui n’était pas dans les plans jusqu’à il y a quelques jours, on peut dire que la magie a opéré et que malgré le changement de programmation, le public de Québec n’a vraiment rien perdu au change, bien au contraire. D’ailleurs, qui devait-on voir déjà ce soir? Ah oui, c’est vrai, Avenged Sevenfold. Pardonnez-nous, on avait oublié.

Chapeau à l’organisation du FEQ et Alexisonfire pour ce samedi dont plusieurs se souviendront longtemps.

 

 

 

Découvrez toutes nos suggestions de spectacles à voir pour la dernière journée du Festival d’été!

À propos F. Valenti & V. Morin

Deux mordus de musique, de télé et de spectacles dans tous les sens du terme. À la conquête des festivals et autres événements mondains!